Protégez-vous

Le monde est attaqué ! Des criminels multimilliardaires mettent en place un Nouvel Ordre Mondial qui imposera une tyrannie mondiale. Inscrivez-vous et apprenez à vous défendre.


variant-quote-FR

« Quand allons-nous déployer la prochaine variante ? Nous faisons peur à tout le monde ». Ce sont les mots exacts de l'ancien secrétaire d'État à la santé et à l'action sociale du Royaume-Uni, Matt Hancock. Il communiquait avec Damon Poole, conseiller spécial pour les médias au ministère de la santé. Voir les captures d'écran des messages WhatsApp ci-dessous :

The Lockdown Files - Matt Hancock

Hancock a envoyé un message à Poole pour lui dire qu'ils allaient "faire peur à tout le monde avec la nouvelle souche", ce à quoi Poole a répondu : "Oui, c'est ce qui va faire changer les comportements" : "Oui, c'est ce qui fera changer les comportements". "Quand allons-nous déployer la nouvelle variante ?" a demandé Hancock, mais Poole s'est montré prudent : "J'y ai réfléchi et je pense qu'il faut être plus prudent". "Je pense que cela vaut la peine de faire un petit effort pour qu'il n'y ait pas de fuites au sommet".

Une semaine après cette communication au sein du gouvernement britannique, la nouvelle variante a effectivement été déployée, pour « effrayer tout le monde » et « obtenir un changement de comportement adéquat ».

bbc-FR

Les dossiers sur le verrouillage


Le journal britannique The Telegraph a obtenu plus de 100 000 messages WhatsApp envoyés entre des ministres, des fonctionnaires et d'autres personnes. Ils sont rendus publics sous le nom de « The Lockdown Files ».

Ces messages montrent comment les gouvernements utilisent des tactiques d'intimidation pour forcer le respect des règles et imposer des blocages.

C'est ce qu'a révélé Brian Gerrish, journaliste d'investigation et rédacteur en chef du UK Column. Le 5 février 2022, il a témoigné devant un Grand Jury, en compagnie de l'une de ses chercheuses expertes, Debbie Evans, qui était conseillère gouvernementale au ministère de la santé au Royaume-Uni. Ils ont révélé des documents qui montrent comment les gouvernements utilisent la psychologie appliquée et l'hypnose pour créer de la peur et de l'anxiété dans la population, dans le but de modifier son comportement.

Dans un document gouvernemental intitulé « SAGE / SPI_B Covid Team Minutes », nous lisons le paragraphe suivant :

2. La menace perçue : Un nombre important de personnes ne se sentent toujours pas personnellement menacées ; (...) Il convient d'augmenter le niveau de perception de la menace personnelle chez les personnes qui se complaisent dans la complaisance, en recourant à des messages émotionnels percutants.

En d'autres termes, il faut intensifier les discours alarmistes pour convaincre la population de se plier à toutes les tyrannies gouvernementales. Cela a été confirmé par la fuite d'un enregistrement vidéo de la réunion Zoom d'un responsable gouvernemental africain, qui a déclaré à son personnel :

« Nous devons augmenter le nombre de décès de covidés afin de prolonger les fermetures. »

Ces images divulguées peuvent être visionnées dans le documentaire « BUSTED - Media Crimes Exposed ». Dans cette vidéo, on peut également voir un directeur technique de CNN admettre à un journaliste infiltré de Project Veritas qu'ils affichent délibérément des décès de covidés pour susciter la peur au sein de la population.

La peur est essentielle pour inciter les gens à se conformer à la loi


Simon Case, secrétaire du cabinet britannique, a écrit à Matt Hancock que « le facteur peur/culpabilité » était « vital » pour « intensifier les messages » lors de la troisième fermeture nationale en janvier 2021.

Pendant la pandémie, le gouvernement britannique a été accusé d'alarmisme, ce qu'il a démenti, le ministère de M. Hancock déclarant que de telles accusations étaient « trompeuses ».

Des psychologues ont déjà averti que les messages du gouvernement pendant le Covid, y compris l'utilisation de prétendues « tactiques de peur » dans les campagnes d'affichage et de santé, étaient "grossièrement contraires à l'éthique" et que les niveaux de peur exagérés contribuaient à la surmortalité non liée au Covid et à l'augmentation des troubles de l'anxiété.

Cet échange n'a pas été le seul moment où l'ancien ministre de la santé et d'autres hauts fonctionnaires ont discuté de tactiques visant à effrayer le public pour qu'il se conforme à la loi.

En réponse à un SMS de M. Hancock, le secrétaire d'État britannique Simon Case a écrit ce qui suit :

« Je suis d'accord - je pense que c'est exactement ce qu'il faut faire. Les petites choses ont l'air ridicules. L'intensification des messages - le facteur peur/culpabilité est vital. »

Le secrétaire d'État a ensuite suggéré que la réouverture d'un hôpital Nightingale à Londres - utilisé comme centre de débordement pour les patients non-Covid - serait un « grand moment public ». En réalité, seule une poignée de patients y a été admise. M. Case a également suggéré d'imposer davantage de masques afin d'accroître encore la peur de la population.

« More mask-wearing might be the only thing to consider. Effectively free and has a very visible impact? Wear masks in all settings outside home and in more workplaces? » « Le port de masques supplémentaires pourrait être la seule chose à envisager. C'est effectivement gratuit et cela a un impact très visible ? Porter des masques dans tous les contextes en dehors de la maison et sur davantage de lieux de travail ? »
Hancock messages - 1-10_21

Faux hôpitaux au Brésil


Au Brésil, de nombreux faux hôpitaux ont été construits, puis montrés à la télévision, pour créer l'illusion d'innombrables patients covidés malades, alors qu'en réalité il n'y avait personne dans ces hôpitaux.

Des personnes du monde entier se sont rendues dans leurs hôpitaux locaux pour filmer la vacuité des services de soins, et ont diffusé ces images sur l'internet. L'affirmation selon laquelle tous les hôpitaux étaient remplis de mourants s'est ainsi révélée être un mensonge flagrant, utilisé pour effrayer les populations et les contraindre à l'obéissance.

Des médecins du monde entier ont témoigné du fait que les gouvernements leur avaient ordonné d'étiqueter chaque patient comme covid, même si leurs problèmes de santé n'avaient aucun lien entre eux. Chaque fièvre, mal de tête, frisson ou douleur était enregistré comme covide. De même, tout rhume, grippe ou bronchite était soudain qualifié de "covid", tout comme les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les fractures ou les accidents de voiture.

Les entrepreneurs de pompes funèbres ont témoigné avoir constaté que chaque cadavre était enregistré comme covid, alors qu'ils savaient qu'ils étaient morts d'autres causes.

Le personnel hospitalier a reçu d'énormes incitations financières pour étiqueter chaque patient comme covide, ce qui a entraîné des mauvais traitements dangereux pour ces patients, qui sont morts en conséquence, pour lesquels le personnel hospitalier a reçu des récompenses financières supplémentaires, de l'ordre de dizaines de milliers de dollars par patient.

Selon les experts, la pandémie est planifiée


Simone Gold - americas frontline doctors

Des centaines d'organisations, répertoriées dans le World Freedom Directory, avertissent l'humanité depuis des années que la pandémie est une opération orchestrée dans le but de mettre en place des systèmes de surveillance et de contrôle rigoureux de la population mondiale.

Nous encourageons tout le monde à s'inscrire à nos courriels très révélateurs, qui présentent de nombreuses preuves de cette réalité.

Il y a par exemple l'aveu public d'une virologue du gouvernement néerlandais, Marion Koopmans, qui a déclaré à la télévision nationale néerlandaise que l'Organisation mondiale de la santé avait un plan décennal pour de multiples pandémies, de 2020 à 2030. Elle a déclaré que la covidie n'était que la première pandémie. Bill Gates a annoncé à plusieurs reprises la deuxième pandémie, et l'Organisation mondiale de la santé a appelé le monde à s'y préparer.

Ils ont essayé de créer d'autres pandémies avec la variole du singe et la fièvre de Marburg, mais ces tentatives ont échoué. 

Le 27 février dernier, 194 gouvernements ont voté en faveur de l'abandon de leurs nations à l'OMS, qui deviendra un véritable gouvernement mondial, par le biais du traité sur les pandémies, lors de la prochaine pandémie. L'OMS n'est pas une organisation démocratiquement élue, mais est entièrement détenue et contrôlée par des entités privées telles que Bill Gates, qui devient effectivement un dictateur mondial chaque fois que l'OMS annonce une nouvelle pandémie.

Quoi que dise l'OMS, alias Bill Gates, les gouvernements de toutes les nations du monde devront obéir sans poser de questions. Ce rapport révèle qui se cache derrière Bill Gates. 

L'OMS a la capacité de proclamer une pandémie à volonté, en utilisant n'importe quel diagnostic frauduleux. Pour proclamer la pandémie de covidés, elle a utilisé le test PCR, dont l'inventeur, Kary Mullis, avait spécifiquement averti qu'il ne devait pas être utilisé pour déterminer si quelqu'un était malade ou infecté, car ce n'est pas ce que ce test peut faire. Des scientifiques du monde entier affirment que le test PCR génère jusqu'à 94 % de faux positifs et qu'il est l'outil de diagnostic le moins fiable jamais utilisé dans l'histoire de la médecine. Des centaines de millions de personnes en bonne santé, ne présentant aucun symptôme, ont été étiquetées "cas de covidie" grâce à ce test erroné, qui a ensuite été utilisé pour annoncer au monde qu'il y avait une « pandémie ».

Voir les preuves par vous-même


Utilisez les rapports importants suivants pour savoir ce qui se passe. Veuillez les diffuser largement, afin d'alerter l'humanité et de participer au mouvement mondial qui empêchera les plans néfastes des dirigeants criminels.

Défendre votre vie


Inscrivez-vous pour recevoir des informations vitales et critiques qui révèlent ce qui se passe dans le monde, et apprenez comment vous pouvez vous défendre et défendre vos proches. Ne manquez pas ces informations essentielles. Inscrivez-vous gratuitement dès maintenant !

Nous protégeons votre vie privée et vos informations.


INFORMATION ESSENTIELLE POUR L'HUMANITÉ


MONOPOLY : Qui possède le monde ? – « Le meilleur documentaire -et le plus clair- sur le sujet ! »
Téléchargez ces films étonnants – GRATUITEMENT !
⭐️ FILM À VOIR ABSOLUMENT ⭐️ Cela arrêtera-t-il le transhumanisme et réveillera-t-il l’humanité ?
LA FIN DE L’HUMANITÉ – Planifiée Par Les Dirigeants Mondiaux
Est-ce la fin pour nous tous ? Regardez ce film !
LE PROGRAMME DE DOMINATION MONDIALE
Comment sauver l’Australie (et le monde) des pass vaccinaux – Rebecca Lloyd
Moyens Légaux pour Arrêter les Décrets Illégaux
Quand les criminels seront-ils arrêtés ?
Voici ce qui mettra fin au mal et ouvrira la voie à un monde nouveau
Trump s’engage à faire tomber l’État Profond et à rendre le pouvoir au peuple
Comment le mouvement Q est infiltré par les Q Anons de l’État profond
Pourquoi des médecins sont-ils CENSURÉS et BANNIS dans le monde entier ?
 
 
 
 
 

Inscrivez-vous et recevez
des informations vitales